Une naissance prématurée

Une naissance prématurée

Une naissance prématurée

Une naissance prématurée

La néonat

Un bébé prématuré, sauf s’il l’est de peu de temps et qu’il a un bon poids de naissance, ne rentre pas chez lui dans les délais habituels. Il passe par un centre de néonatologie, d’autant plus longtemps qu’il est grand prématuré et qu’il présente des complications.

C'est une équipe attentive qui entoure alors l’enfant. L’équipe met tout en œuvre pour que le service de néonatalogie devienne un lieu de rencontre entre les parents et le bébé. C’est impressionnant, car il y a d’abord :

Les machines

On explique le rôle de chacune d'elles car elles sont indispensables au bébé.

  • La couveuse ou incubateur lui permet de rester au chaud avec un cocon autour de lui. Si son état de santé le permet, le peau à peau contre vous est un moyen aussi efficace pour maintenir sa température.
  • La scope est un appareil de surveillance relié au bébé par différents câbles.
    • Un câble relié à 3 électrodes (pastilles collées sur la poitrine du bébé) permet de capter les battements du cœur et les mouvements respiratoires. Le tracé vert correspond à la courbe cardiaque, le jaune à la respiration.
    • Un câble relié à un capteur produisant une lumière rouge, permet de connaître son taux d'oxygène (saturation). Cela correspond à la courbe bleue.
    • Un câble relié à un brassard à tension permet de prendre la tension artérielle.
  • L’infant flow aide le bébé à respirer avec un masque sur le nez. Le respirateur force la respiration, l’appareil ici la facilite.
  • La perfusion sert au nourrissage et à la médication. Un petit tuyau appelé cathéter est introduit soit dans une veine au niveau du nombril (cathéter ombilical), soit dans une veine du bras ou de la jambe.
  • Une sonde gastrique est un tuyau qui est introduit par la bouche ou la narine et qui descend jusqu'à l'estomac. Elle permet d'en vérifier le contenu et d'y amener du lait. Elle est fixée au-dessus des lèvres par des sparadraps appelés moustaches.

L'environnement

L'équipe soignante organise le service de néonatalogie en respectant le bien-être du bébé : réduction des stimulations nocives, diminution globale de la lumière, création d'un cycle jour/nuit, diminution des manipulations, limitation des procédures douloureuses diagnostiques ou thérapeutiques à celles qui influent réellement sur l'état de santé de l'enfant.

Les soins

Les soignants procurent respect et douceur pour donner les soins. Ils laissent au bébé la possibilité de reprendre son souffle pendant le soin, Ils le réconfortent.

L'enfant

L'équipe soignante observe chaque enfant afin de comprendre son comportement et mieux le connaître. Elle partage avec les parents ces observations qui permettront de décrypter les besoins de votre bébé.

Les parents

L'équipe soignante aide à reconnaître ces signes et à apprendre à y répondre. D’abord, la communication avec bébé se fait surtout par le toucher, ce qui progressivement créera un lien privilégié. Les parents prennent ainsi confiance et réalisent très vite les soins au bébé.

Pour le retour à la maison

L'équipe soignante donne des conseils de puériculture et prépare le retour à la maison. Elle aide à préparer le bébé à ce nouvel environnement qui s’annonce.

Les appareils dans une salle de néonatologie sont impressionnants et pourtant, ils jouent un rôle essentiel, même si l’environnement général peut paraître rapidement bruyant (personnel nombreux, alarmes des machines, etc...) et lumineux. Le bruit et la lumière peuvent gêner les bébés prématurés. Il est important de prendre certaines précautions.

C'est pour cette raison qu'une atmosphère douce est proposée dans la chambre des bébés : les stores des fenêtres peuvent être baissés, les éclairages sont adaptés. Les yeux de votre bébé seront protégés si les soignants ont besoin de lumière intense pendant les soins. Parfois, surtout quand il est petit, il a besoin d'être complètement dans le noir : sa couveuse sera recouverte d'un drap coloré appelé cache-couveuse. Progressivement, ce drap sera relevé ou remplacé par un drap plus léger.

Le bruit est une stimulation importante qui fait réagir votre bébé et peut le gêner dans son sommeil. Fermer la porte de sa chambre permet de l'isoler des bruits extérieurs. Le volume des alarmes est le plus bas possible, la surveillance pouvant être réalisée à distance. Parler à voix basse dans sa chambre lui permettra de poursuivre son sommeil ou de s'éveiller doucement.

Bébé a besoin d'être installé confortablement et de se sentir en sécurité. Si on le laisse dans la couveuse, sans limiter son espace, il va se sentir perdu. La position bien enroulée est celle qui lui convient le mieux. C'est pour cela, qu'un « nid » est fabriqué avec des draps roulés. Il l’entoure et lui permet de trouver des appuis avec les bras ou les jambes quand il le souhaite. Le plus souvent installé sur le côté ou sur le ventre, il peut avoir une position bien fléchie. C'est aussi plus facile pour lui de rapprocher ses mains près de sa bouche ou de son visage, de serrer ses pieds l'un contre l'autre, ce qui le rassure.

Il fut un temps où le bébé prématuré était confiné dans ces incubateurs, sans contact avec les parents, pour des raisons de protection contre les infections. Heureusement, ce temps est révolu depuis quelques dizaines d’années maintenant. Au Québec, dans certains services de néonatologie, il existe même des « pieuvres thérapeutiques » pour les prématurés. Les bébés peuvent « s’accrocher » à des petites « pieuvres thérapeutiques » imprégnées de l’odeur de leurs parents et qui rappellent le cordon ombilical lorsque les infirmières doivent dispenser des soins stressants.